La LCTE ?

Toutes les tâches exécutées par les enfants ou les adolescents ne tombent pas forcément sous la dénomination de travail des enfants qui lui doit être éliminé. Les tâches qui se limitent à aider les parents à la maison, dans l’entreprise familiale sous certaines conditions, gagner un peu d’argent de poche en dehors des heures de cours ou pendant les vacances scolaires ne sont pas considérées en tant que telles comme des tâches relevant du travail des enfants.

Par contre, le concept « travail des enfants » regroupe l’ensemble des activités qui privent les enfants de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité, et nuisent à leur scolarité, santé, développement physique et mental.

Source :document LCTE

Selon la Convention internationale des droits de l’enfant, un enfant est un être humain ayant moins de 18 ans.Tout être humain de moins de 18 ans est donc un enfant, sauf si le pays dont il dépend prévoit un âge de majorité plus jeune.Pour être un enfant il faut donc remplir 2 conditions :

  • Etre un être humain
  • Ne pas être majeur, c’est à dire avoir moins de 18 ans ou ne pas avoir atteint l’âge de la majorité de son pays

Les principales causes déterminantes du travail des enfants sont lies à la pauvreté extrême des ménages, aux défaillances et inadéquation du système éducatif et aux us et coutumes propices au travail précoce.

Le travail des enfants est à la fois cause et conséquence de la pauvreté. ce qui signifie que la réduction du travail des enfants est lies à la réduction de la pauvreté. Les bénéfices ponctuelles tires au travail des enfants sont insignifiants compares aux préjudices que toutes une génération va subir à moyen et long terme. Ces préjudices concernent généralement leur santé et leur développement physique et psychologique. Les enfants victimes de l`exploitation par le travail sont exposes à des risques plus graves que celles des enfants ayant une vie normale.